Vers une évaluation de l’empreinte biodiversité des entreprises : le Global Biodiversity Score

Club B4B+ des Entreprises pour une Biodiversité Positive

Les Cahiers de BIODIV'2050 n°11

Les relations entre les entreprises et la biodiversité sont à l’aube d’un changement de paradigme. A la différence de la lutte contre le changement climatique qui est peu à peu intégrée au cœur des stratégies et activités des acteurs, la biodiversité, de par sa complexité et sa difficulté d’appréhension, peine jusqu’à présent à être perçue comme un enjeu majeur tant par les entreprises des principaux secteurs de l’économie que par les institutions financières.

A l’heure où le secteur privé doit prendre pleinement sa place dans l’atteinte des objectifs fixés par la communauté internationale en matière de préservation et de lutte contre l’érosion de la biodiversité, CDC Biodiversité propose une méthodologie innovante permettant aux entreprises, tous secteurs confondus, de quantifier leurs impacts sur les écosystèmes via un indicateur synthétique, le Global Biodiversity Score (GBS), exprimé dans une métrique surfacique, le km² MSA. Ce faisant, l’analyse quantifiée de l’empreinte des entreprises sur la biodiversité le long de leur chaîne de valeur devient possible.

Cette méthodologie, co-construite dans le cadre du Club des Entreprises pour une Biodiversité Positive (B4B+) de CDC Biodiversité, a vocation à accompagner la transformation des interactions entre les acteurs économiques et le vivant, dans un monde où l’intégration du capital naturel, et de la biodiversité en particulier, au cœur des processus de décision, est désormais urgente pour assurer la pérennité de notre économie.

Sommaire

INTRODUCTION

1. Genèse du projet

1.1 Historique des travaux de CDC Biodiversité sur la thématique « entreprises et biodiversité »
1.2 Objectif du projet

2. Recherche d’une complémentarité avec les initiatives nationales et internationales en lien avec la problématique d’empreinte biodiversité des entreprises

2.1 Les initiatives internationales
2.2 Les initiatives nationales
2.3 Projets d’empreinte biodiversité

3. Le Global Biodiversity Score : objectifs, caractéristiques recherchées et présentation générale

3.1 Les caractéristiques recherchées pour l’empreinte biodiversité GBS™ des entreprises
3.2 Spécifications souhaitées des données biodiversité en entrée de la méthodologie GBS™
3.3 Tour d’horizon des jeux de données existants répondant au cahier des charges fixé
3.4 Justification du choix des données du modèle GLOBIO
3.5 La méthodologie GBS™ en détail

4. Focus sur les données biodiversité du modèle GLOBIO utilisées en entrée de la méthodologie GBS™

4.1 L’indicateur biodiversité du modèle GLOBIO : le MSA
4.2 Fonctionnement général du modèle GLOBIO

5. La méthodologie GBS™ : première étape sur l’empreinte biodiversité des matières premières

5.1 Les données biodiversité utilisées en entrée
5.2 Le processus de réallocation des impacts
5.3 Exemple d’application pour une matière première agricole : le soja
5.4 Limites pour la première étape de la méthodologie GBS™ sur le calcul de l’empreinte des matières premières

6. La méthodologie GBS™ : développements en cours et défis à venir

6.1 Les développements en cours
6.2 Les défis restant à relever

CONCLUSION ET PERSPECTIVES

 

Rejoignez le Club B4B+ des entreprises à biodiversité positive !

L’objectif du Club B4B+ (Business for Positive Biodiversity) est de jouer le rôle d’incubateur du Global Biodiversité Score™ en tant qu’empreinte biodiversité des entreprises et acteurs financiers, qui a vocation à devenir une référence de place.

Plus d’infos : www.cdc-biodiversite.fr/cdc-biodiversite/club-b4b/