Les Paiements pour Préservation des Services Ecosystémiques comme outil de conservation de la biodiversité

Cadres conceptuels et défis opérationnels pour l’action

Les Cahiers de BIODIV’2050 n° 1 COMPRENDRE

Il est désormais scientifiquement avéré que la dégradation de la biodiversité est le fruit de pressions engendrées par les activités humaines. Or, la biodiversité est la clé de voûte du fonctionnement des écosystèmes dont les sociétés humaines tirent des biens et services indispensables à leur développement. Pour faire face à ce défi, le temps est désormais à l’action. L’approche économique de l’environnement offre à ce titre des instruments susceptibles de décloisonner les problématiques de développement local et de conservation de la nature. Mais l’analyse économique ne peut être dissociée du contexte socio- écologique et institutionnel dans lequel elle s’inscrit. C’est sous cet angle de lecture innovant que la présente étude s’attache à évaluer le potentiel des paiements pour services environnementaux en matière de préservation de la biodiversité. L’analyse est réalisée à travers une réflexion sur les différents cadres conceptuels du mécanisme et sur ses modalités de mise en œuvre opérationnelle. Elle conduit à proposer une nouvelle vision de l’instrument ancrée dans la réalité du terrain et reflétée par un changement de terminologie : les paiements pour préservation de services écosystémiques.

Sommaire

Introduction

  1. Evolution des représentations de la biodiversité et de ses interactions avec les sociétés humaines

    1. Vers l’émergence des services écosystémiques comme élément conciliateur entre l’Homme et la nature.

    2. L’intégration de la biodiversité au cœur du système socio-économique 

  2. Fondements théoriques de la gestion de l’environnement et implications pour les PSE

    1. Approche standard en économie de l’environnement et cadre conceptuel coasien

    2. Limites de l’approche standard en économie de l’environnement appliquée aux PSE : vers une nouvelle définition de l’instrument.

    3. Vers une troisième voie pour les PSE inspirée de la gouvernance des biens communs ?

  3. Défis pratiques et recommandations pour la mise en œuvre opérationnelle des PPSE 

    1. Nature du problème environnemental et des parties de la transaction

    2. Efficacité environnementale et efficience économique des PPSE

    3. Gouvernance

Conclusion – messages clés