Les bonnes pratiques foncières pour aménager et gérer ses sites d’activité

Le 12 décembre 2019, Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, a réuni des entreprises pour le lancement du dispositif « Entreprises engagées pour la nature – Act4nature France ».

Cette initiative a pour objectif d’aider les entreprises à agir en faveur de la biodiversité. Elle s’adresse aux entreprises, quels que soient leur taille ou leur secteur d’activité, qu’elles aient intégré cet enjeu dans leur stratégie depuis longtemps ou qu’elles commencent juste à le faire.

Pour accompagner les entreprises dans leur démarche en faveur de la biodiversité, le ministère de la Transition écologique et solidaire et l’Office français de la biodiversité (OFB) souhaitent, au travers de recueils pédagogiques de bonnes pratiques d’acteurs pionniers, apporter un éclairage aux entreprises.

L’objectif est d’apporter des conseils aux entreprises pour une meilleure prise en compte des enjeux liés à la biodiversité autour du foncier, à travers un partage de bonnes pratiques réalisées par des entreprises pionnières sur le sujet.

Le choix du site d’implantation des activités de l’entreprise et les pratiques autour de son aménagement et de sa gestion sont essentiels pour les entreprises.

Ce recueil permet aux entreprises de comprendre et de s’approprier des bonnes pratiques afin d’aménager et de gérer leurs sites d’activité en intégrant les milieux naturels dans une stratégie de long terme.

Sommaire

Initier une stratégie d’aménagement et de gestion écologique de son site

  • Réaliser des diagnostics sur le patrimoine foncier
  • Prendre des engagements dans la durée

Aménager son site d’activité

  • La conception d’un site favorable à la biodiversité
  • La végétalisation du bâti

Gérer les espaces verts de son site d’activité

  • Une gestion différenciée
  • Un désherbage approprié aux caractéristiques du site
  • Une gestion de l’eau sobre et adaptée aux usages
  • Une prévention et une gestion de la présence d’espèces exotiques envahissantes
  • Une réduction de la pollution lumineuse

Appliquer et valoriser son modèle de gestion écologique

  • Élaborer des partenariats locaux
  • Former et sensibiliser aux enjeux de la biodiversité
  • Suivre et valoriser ses actions sur le site d’activité

Mais aussi des retours d’expérience de Groupe ADP, Bouygues Immobilier, CDC Habitat, Cemex, Eiffage, GRTGaz, Icade, RTE, SNCF et Storengy

LinkedIn
LinkedIn
Share
YouTube