Biodiversité, climat et économie

BIODIV'2050 n°9

EDITO : Climat et biodiversité interagissent en permanence. Mais l’évolution annoncée du climat va rendre plus aiguës ces interactions. Dans l’hypothèse d’une augmentation des températures limitée à une fourchette de +1,5°C à +2°C, objectif de la COP21, on assisterait selon les scientifiques à un bouleversement des écosystèmes dès l’horizon 2050.

Après l’objectif prioritaire de réduire les émissions, l’autre grand enjeu est l’adaptation au changement climatique, et plus particulièrement l’adaptation des espaces agricoles, naturels et forestiers. Cela est nécessaire pour maintenir une nature nous prodiguant les services vitaux qui nous sont indispensables, mais aussi pour maintenir la capacité de la biosphère à capter le CO2 et par conséquent à permettre d’atteindre l’objectif de réduction.

Il convient d’agir, car les systèmes naturels n’accompliront pas spontanément, en cinquante ans, ce qu’ils accomplissent habituellement en cent fois plus longtemps.

Agir maintenant, pour bénéficier le plus tôt possible des bénéfices de l’action, incluant le retour d’expérience, et parce qu’en matière de systèmes vivants, les résultats ne s’obtiennent pas en années, mais en décennies et en siècles.

Agir, en privilégiant les solutions basées sur la nature, en misant sur la résilience et la capacité d’adaptation des écosystèmes et en privilégiant les solutions dites « sans regret », pour répondre aux différents scénarios d’évolution climatique.

La bonne nouvelle est qu’en écartant les scénarios extrêmes du changement climatique, des solutions réalistes existent et sont financièrement atteignables.

Sommaire

TRIBUNE

Le point de vue de NICOLAS HULOT – Président de la Fondation pour la Nature et l’Homme et ancien Envoyé spécial pour la protection de la planète.

COMPRENDRE

Adaptation au changement climatique : le rôle de la biodiversité. Intérêt des solutions basées sur la nature.

INVENTER

Nature 2050 : un financement volontaire des acteurs économiques pour la mise en œuvre de solutions basées sur la nature.

INTERNATIONAL

  • Retours sur la COP21 : quelle place pour les solutions basées sur la nature ?
  • Le WBCSD lance la plateforme « Infrastructures naturelles pour les entreprises »

INITIATIVES

  • Sylv’ACCTES® : une association pour mieux prendre en compte les services rendus par la gestion durable des forêts
  • ADAMONT : un projet de recherche-action sur les impacts du changement climatique et l’adaptation des territoires de montagne
  • « Des solutions fondées sur la nature pour lutter contre les changements climatiques » une initiative de l’UICN France
  • « La nature, source de solutions en Ile-de-France » : une copublication de Natureparif, du GIS Climat-Environnement-Société et de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie