Common ground in biodiversity footprint methodologies for the financial sector

Au cours des trois dernières années, ASN Bank (Pays-Bas) et CDC Biodiversité (France) ont mis au point des méthodologies d’empreinte biodiversité adaptées à leurs objectifs: respectivement le «Global Biodiversity Score» (GBS) et «Biodiversity Footprint for financial Institutions» (BFFI). Les deux ont des objectifs et des approches assez similaires. Début de 2018, ASN Bank et CDC Biodiversité, ainsi que ACTIAM et Finance in Motion, ont décidé de partager leurs expériences en matière d’empreinte écologique et d’explorer les convergences entre leurs méthodologies et leurs approches. L’objectif de cette initiative est d’apprendre les uns des autres et d’examiner si des règles ou des concepts communs peuvent être identifiés comme points de départ pour toute institution financière souhaitant évaluer son empreinte sur la biodiversité. Ce document de travail (en anglais) est le résultat d’un an de travail commun et peut être considéré comme un premier pas vers une norme commune pour évaluer l’empreinte  biodiversité des institutions financières (et par extension des entreprises). Il comprend des concepts communs et des étapes méthodologiques. Il fournit également un aperçu rapide des initiatives existantes en matière d’évaluation des impacts sur la biodiversité et de leurs utilisations relatives. Le document cible principalement les décideurs et spécialistes de l’environnement, des questions sociales et de la gouvernance au sein des institutions financières. Le rapport est également tout aussi précieux pour les chercheurs et les consultants dans le domaine de l’empreinte biodiversité.