Comment mettre en oeuvre les paiements pour services environnementaux en France dans un objectif de préservation de la biodiversité ?

La notion de service écosystémique est aujourd’hui pleinement mobilisée au niveau international pour rendre compte des dépendances des activités humaines aux écosystèmes. En France, la thématique reste encore émergente. Cependant, la réflexion sur l’évaluation économique et biophysique des écosystèmes est désormais lancée au niveau national, de même que sur le potentiel des mécanismes de financement innovants de la préservation de la biodiversité. Parmi ces instruments, les Paiements pour Services Environnementaux (PSE) peuvent offrir un cadre privilégié pour faire financer la préservation de la biodiversité par ceux qui en bénéficient et traduire l’importance sur le terrain du maintien et de la restauration des services écosystémiques. Quelles implications pour les PSE de l’approche de la biodiversité par les services écosystémiques ? Quels défis juridiques et économiques pour sa mise en oeuvre opérationnelle en France ? Quels positionnements et retours d’expériences des acteurs de terrain sur cet outil ?

Petit déjeuner de présentation suivi d’une table-ronde
Paris, Hôtel de Pomereu
Mercredi 5 mars de 8h30 à 11h30

Pour plus d’informations :

Téléchargez le programme du 5 mars
Brief : Comment mettre en œuvre les paiements pour services environnementaux en France, dans un objectif de préservation de la biodiversité ?