La Caisse des Dépôts et la Société Forestière créent la Mission Economie de la Biodiversité

Paris, le 30 novembre 2012 – La Mission Economie de la Biodiversité s’attachera à concevoir et expérimenter des outils innovants visant à réconcilier développement économique et préservation de la biodiversité. « Les risques créés par une prise en considération insuffisante de la biodiversité invitent à revoir certains aspects de notre modèle de développement économique. Nous souhaitons apporter des solutions fondées sur la valorisation du capital naturel et sur l’idée que les écosystèmes sont une opportunité et non une contrainte pour l’activité économique. La Mission Economie de la Biodiversité concrétise l’engagement du groupe Caisse des Dépôts, signataire de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité et de la Déclaration du Capital naturel, sur cet enjeu majeur » souligne Jean-Pierre Jouyet, Directeur général de la Caisse des Dépôts.

La Mission Economie de la Biodiversité privilégiera les projets de recherche s’inscrivant dans une démarche opérationnelle et en lien avec les besoins identifiés auprès des acteurs publics et privés de terrain, aux plans local, national et international.

Ses premiers travaux recouvrent des champs aussi divers que la biodiversité en ville, le financement de la Trame Verte et Bleue, la création d’outils pour intégrer les risques et opportunités liés à la biodiversité dans le secteur financier, ou les principes scientifiques de mise en œuvre de la compensation.

Constituée d’experts en agronomie, en écologie, en biogéographie, en économie de l’environnement et en communication environnementale, l’équipe de la Mission Economie de la Biodiversité pourra s’appuyer sur un comité scientifique composé de personnalités de renom : Luc Abbadie (Ecole Normale Supérieure de Paris), Robert Barbault (Muséum National d’Histoire Naturelle), Sandra Lavorel (CNRS), Jean-Claude Lefeuvre (Conservatoire du Littoral), Michel Trommeter (INRA) et Jacques Weber (UNESCO).

La Mission Economie de la Biodiversité a pour vocation de mettre à disposition les connaissances et résultats acquis. Elle valorisera ainsi ses travaux au travers de supports de communication et d’événements variés (articles, ouvrages, conférences, colloques…).